Le bal de Versailles
Bienvenue au Bal de Versailles ! Présentez-vous ....
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
Derniers sujets
Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Shopactif


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland


Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland


Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



Charles le Brun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

default Charles le Brun

Message par berenice le Lun 12 Juil - 16:45

Charles Le Brun
1619 - 1690
Peintre - Architecte


Charles Le Brun, son autoportrait


Le 24 février 1619 naquit à Paris, Charles Le Brun, fils d'un sculpteur, qui lui enseigna son art. Charles Le Brun développa très tôt des dispositions pour la peinture ce qui le fit remarquer auprès du Chancelier Séguier, qui décida de le prendre sous son aile.

En 1633, par l'intermédiaire de son protecteur le Chancelier Séguier, il travailla à l'atelier de Simon Vouet, qui devint son maître, et eut comme condisciples Pierre Mignard, André Le Nôtre et Eustache Le Sueur (avant de quitter Simon Vouet pour Nicolas Poussin).

En 1642, Charles Le Brun étant déjà reconnu à Paris pour son grand talent, décida de partir pour Rome en compagnie de Nicolas Poussin, attirés tous deux par l'antiquité, l'art italien et leurs grands peintres.

En 1646, il revint à Paris après son séjour initiatique à Rome, et dès son arrivée, la corporation des Orfèvres lui commanda une toile " Le martyre de Saint André " pour la Cathédrale Notre-Dame.

En 1648, il demanda au conseil de Régence de l'autoriser à fonder une académie Royale de Peinture et de Sculpture, à l'exemple de ce qu'il avait vu à Rome et qu'il souhaitait refaire à Paris. Le Cardinal Mazarin accepta, et nomma Le Brun secrétaire de l'Académie. Les débuts de l'Académie ne furent pas à la hauteur des espérances de Le Brun et la corporation des Peintres ne le suivit pas comme prévu, mais l'Académie continua tout de même à fournir théories et pratiques.

Charles Le Brun développa sa réputation en réalisant de grandes peintures, comme la célèbre " Apothéose d'hercule ", et en composant de somptueux décors du château à Vaux-le-Vicomte de Nicolas Fouquet, surintendant de Louis XIV. Ce fut ainsi que le Cardinal Mazarin s'intéressa à lui et décida de le présenter au Roi Louis XIV.

En 1660, il peignit " La Famille de Darius aux pieds d'Alexandre " et " Le portrait équestre du Chancelier Séguier " en l'honneur de son protecteur.


La famille de Darius aux pieds d'Alexandre de Charles Le Brun
" La Famille de Darius aux pieds d'Alexandre "
(exposé au Château de Versailles dans le salon de Mars)


À partir de 1661, Charles Le Brun commença les faramineux travaux de décoration du château de Versailles à la demande de Louis XIV. Il eut sous ses ordres de nombreux peintres et sculpteurs dont les plus célèbres d'entre eux, Pierre Puget et Michel Augiers.

En 1663, l'Académie commença à prendre de l'ampleur, grâce au remaniement de Colbert. Charles Le Brun y fut nommé Directeur, et il y rédigea un traité " L'Expression des Passions " donnant des instructions de styles et genres de peintures.

Ayant toute la confiance de Colbert et de Louis XIV, il fut nommé également Directeur de la Manufacture des Gobelins et du Mobilier Royal. Charles Le Brun y légua par la suite de nombreuses esquisses et tapisseries, telles que sa célèbre " Histoire d'Alexandre ". Il devint également maître d'oeuvre des grands travaux d'Art de la Couronne, ayant ainsi des centaines d'artisans et d'artistes sous ses ordres.

Le 1er juillet 1664, Charles Le Brun devint premier peintre de Louis XIV et fut anoblie par la suite.

En 1666, Le Brun fonda une Académie de France à Rome toujours dans le but de former et développer les jeunes talents à la peinture et à la sculpture.


La mortde Méléagre de Charles Le Brun
" La Mort de Méléagre "
de Charles Le Brun (exposé au Louvre)


En 1671, Charles Le Brun entame les travaux du Grand appartement de Versailles, il en conçut les plans et les décors en s'inspirant de la mythologie et de l'art italien, dont raffolait également Louis XIV. Les travaux furent terminés dix ans plus tard, en 1681. Ce fut un chef-d'oeuvre de splendeurs et d'éblouissements tout en l'honneur du Roi Soleil, dont l'emblème émergeait de partout dans les sept salons que formait le Grand appartement.

Le 28 janvier 1672, son protecteur le Chancelier Séguier mourut.

De 1678 à 1684, Charles Le Brun décora la splendide galerie des Glaces du château de Versailles en y illustrant les campagnes militaires des guerres de Dévolution et de Hollande (de 1667 à 1678), toujours à la gloire du Roi Soleil. Le Brun mit ainsi l'Art au service du pouvoir et des grandes institutions, inventant de ce fait, un nouveau style " L'Art Officiel ".

En 1683, son protecteur Colbert mourut, et le Marquis de Louvois le remplaça au poste de surintendant des Bâtiments, Arts et Manufactures. Mais celui-ci avait déjà un protégé, Pierre Mignard, et ce fut à lui que Louvois confia les futures commandes. Ainsi Charles Le Brun, tombant dans l'oubli, décida de quitter Versailles avec amertume pour son château de Montmorency.

Atteint de la maladie de langueur et sentant ses derniers moments arriver, il demanda à être amené à la manufacture des Gobelins, qu'il considérait sienne, et y mourut le 12 février 1690 à l'âge de soixante-dix ans.
avatar
berenice
Banneret

Messages : 925
Date d'inscription : 18/05/2010
Age : 48
Localisation : franconville

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum